Recensement

7 11 2010

 

Foule dans le métro de Beijing.

 

La Chine a lancé un pharaonique programme de recensement de sa population. L’opération va durer une semaine (l’Inde, l’autre géant démographique prévoit 10 ans pour la même opération) et vise à vérifier ses données existantes qui chiffrent sa population à près de 1,3 milliards. Pour cela une armée de volontaire vont taper aux portes de toutes les maisons de l’Empire ce qui est loin d’aller de soi. En effet un grand nombre d’habitants risquent gros: ceux qui sont en situation irrégulière et ceux qui ont plus d’enfants que le nombre autorisé…

Les premiers sont nés à la campagne mais sont partis en ville chercher de meilleurs conditions de vie, mais un certain nombre sont en infraction vis a vis de la législation Chinoise qui impose à ses citoyens un passeport intérieur dans le but de canaliser l’exode rural. Ces campagnards sont donc des clandestins dans leur propre pays et ne bénéficient donc pas de l’aide sociale, de l’école pour leurs enfants, n’ont pas le droit d’acheter une maison… Autre problème, ils vivent très souvent entassés les uns sur les autres dans des logements insalubres au mépris des réglementations et sans être enregistré auprès de la police.

Depuis 1980, la Chine impose la politique de l’enfant unique: un rejeton par couple en ville, deux à la campagne (si le premier est une fille) plus quelques aménagements pour les chinois qui appartiennent aux minorités non-Han soit 10% de la population et la possibilité d’avoir un second enfant en ville moyennant le payement d’une taxe. Ceux qui ne remplissent pas ces critères mais qui ont plus d’enfant qu’autorisés risquent de lourdes amendes et se voient donc dans l’obligation de cacher aux autorités leur existence avec toutes les conséquences suivantes: pas de carte d’identité pour le bambin donc pas d’existence légale, donc pas d’école, pas de soin de santé, pas de travail. Bref un fantôme…

Les autorités ont bien conscience de cette situation et ont déployées un luxe de pédagogie pour persuader les habitants d’ouvrir leur portes aux enquêteurs: slogans dans les rues, à la télé mais aussi menaces (la police ne doit être appelée qu’en dernier recours, si et seulement si les habitants refusent obstinément d’ouvrir la porte), les questionnaires ont été allégés des questions trop sensible concernant le revenus (on estime qu’a Beijing environ 50% des revenus ne sont pas déclarés pour échapper au fisc mais aussi pour ne pas avoir a se justifier d’une provenance douteuse!) et enfin les autorités ont promis de se montrer clémentes  envers les fautifs. Le but affiché est vraiment de savoir combien de personnes vivent en Chine et particulièrement dans les villes où tous les essais de planifications sont caducs: ainsi la municipalité de Beijing prévoyait 20 millions d’habitants en 2025, il y en a déjà 25 aujourd’hui d’où un engorgement des réseaux, un retard des infrastructures et une hausse des prix de l’immobilier.

Autres grande nouveauté: tout le monde y passe même les étrangers. Ainsi hier à 10 heures du matin un couple est venu sonner à notre porte et a récupéré nos numéro de passeport, vérifié l’enregistrement auprès de la police et les visas. Le tout bouclé en 10 minutes et, pour nous remercier de notre collaboration, nous nous sommes vu remettre un petit présent: un tournevis avec une bonne vingtaine de têtes différentes pour pouvoir bricoler. Drôle d’idée! Cela me fait penser à un rapport du ministère du logement sortit en aout 2010 qui annonçait que, vu la qualité des immeubles, il faudrait penser à démolir toutes les constructions d’avant 1999 qui ne répondent pas aux normes de sécurité… Pour indication la durée de vie moyenne des logements est estimée a 20-25 ans en chine contre 75 ans aux Etats-Unis. Autant dire que le BTP a encore de l’avenir en Chine et que le secteur continuera encore longtemps à employer les Mingong, ces fameux paysans pauvres, main d’oeuvre pas chère car pas qualifiée.

http://www.chinadaily.com.cn/china/2010-08/07/content_11113982.htm

 

Chantier de démolition à Zhengzhou, Henan

 

 

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :