Demander son chemin en Chine.

24 10 2010

Demander son chemin, quoi de plus facile sauf peut être en Chine!

Avis aux futurs touristes, munissez vous d’une carte, d’une boussole (très pratique sachant que tout le monde se repère vis a vis des points cardinaux) et si jamais il vous arrive de demander à un local veillez à toujours mais toujours recouper vos infirmations en demandant à au moins trois personnes… Si plus de 50% vous indiquent la même direction, vous aurez sans doute une chance d’arriver à destination, dans le cas contraire le plus simple est de sauter dans un taxi.

Plusieurs raisons:

– Beijing est une ville immense du coup les gens (moi le premier) ne connaissent convenablement que leur quartier.

-Les gens à qui l’on demande sont, en général, des gardiens, des employés de boutique qui sont très souvent issus de la province. Ils ne restent en poste que peu de temps et sont le plus souvent logés par leur employeur sur leur lieu de travail. Bref, faute de temps, d’argent et de nécessité ils ne connaissent bien souvent que leur boutique et le supermarché du coin.

-La langue. Vous êtes loin de prononcer convenablement le nom de votre destination en chinois, votre interlocuteur ne vous comprend pas ou parfois pense ne pas comprendre ce qui est particulièrement vrai pour les jeunes filles qui partent du principe qu’elles n’arriveront jamais à comprendre ce qu’un étranger leur dit

-La face! Répondre que l’on ne sait pas équivaut à perdre la face ce qui est très important dans la culture chinoise! Du coup mieux vaut indiquer n’importe quelle direction ou  bien se raccrocher à ce que l’on sait. Vous cherchez une école de chinois, on vous indiquera un organisme d’échange inter-universitaire : mot clé « apprendre le chinois ».

Parades:

– Les taxis qui savent à peu près ou aller. Surtout que vous avez toujours le joker « Téléphoner à un ami ». Avant de partir prennez le numero de téléphone  de votre destination, appellez et passer l’appareil au chauffeur, ils s’arrangeront.

– Les hôtels et grands restaurants habitues à aider des laowai (surnom que les chinois donnent aux blancs). Ils se mettent en quatre pour les étrangers, n’hésitez pas à demander d’écrire en chinois l’adresse de votre destination.

– Acceptez de vous perdre, partez à l’aventure, gage de découvertes impromptues.

vue de beijing depuis l'ancienne tour de la CCTV

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :